BIOS

Anne-Fanny Kessler

Chant et Récitation

Tout en suivant le cours d’art dramatique Jean Périmony (promotion 2008) elle fait ses premiers pas de comédienne dans deux mises en scène de Guillaume Bouchède : La maison de Bernarda Alba de F.G. Lorca en 2006 et On purge bébé de G. Feydeau en 2007.

Parallèlement, elle travaille avec Jack Waltzer membre de l’Actor Studio, s’initie à la déclamation baroque sous la direction de Jean-Denis Monory au théâtre Le Ranelagh et suit des cours de chant lyrique au Choeur de la ville.

Elle se produit dans des créations de Clément De Dadelsen : Mission Shakespeare, en 2008, et Sentiments et petites pudeurs, en 2009. On peut la voir, toujours en 2009, à l’affiche de Léonie est en avance de G. Feydeau dans une mise en scène de Christine Bonnard.

Par ailleurs, elle prête son aide à Julien Sibre pour la mise en scène du Repas des fauves de Vahé Katcha en 2010. Elle joue pour le jeune public dans Alice et la baguette magique de S. Castro, de 2007 à 2011, pièce pour laquelle elle signe la mise en scène puis on la retrouve à l’affiche de Drôles de Sorcières successivement au théâtre du Marais, au Funambule Montmartre et en 2013 à la Comédie de la Passerelle.

Elle intègre en 2012 la compagnie de marionnettes Ratatouille et joue dans une de ses créations : Pierrot a perdu ses mots en tournée puis au théâtre de la Clarté en 2013.

En 2012 elle joue dans Le journal d’une femme de chambre, d’ O. Mirbeau, roman adapté et mis en scène par A. Boumendil à l’Hotel des Arts de Rémalard et au Théâtre 13.

Carine Montag la dirige au Jardin Shakespeare dans le rôle de Jessica dans le Marchand de Venise en 2012 et dans le rôle de Célia dans Volpone en 2014 et 2015.

Par ailleurs, Anne-Fanny s’intéresse à la comédie musicale et suit en 2014 un stage intensif mêlant danse, chant, polyphonie et théâtre à l'ECM de Paris.

En 2019, elle joue le rôle de Chana dans "Retour chez Mister Green" de Jeff Baron dans une mise en scène de T. Joussier.

Jérôme Sétian

Chant, guitare, composition

Auteur, compositeur, interprète et comédien, Jérôme Sétian entre au Studio Alice Dona en 1996 pour y étudier la chanson. Il y rencontre Claude Lemesle, intègre sa Masterclass puis participe aux Stylomaniacs (spectacle d'improvisation de chansons). Il fait partie depuis 1998 des ateliers d'écriture de chansons organisés à la SACEM.

 

Il signe des musiques de pièces pour enfants : Au pied de la lettre au Mélo d'Amélie puis Pierrot a perdu ses motsau Théâtre de la Clarté, et pour les 5 autres spectacles de la Compagnie jeune public Ratatouille dans lesquels il joue également de 2001 à 2014.

 

Pour adultes il compose en 2010 la musique de Volponem.e.s. Carine Montag au Jardin Shakespeare et y incarne le rôle du Juge. Il réalise en 2012 la musique du Marchand de Venise.

 

On le retrouve à l'affiche 7 ans dans ses spectacles musicaux :L'Heureux Tour,Mes Greatest Hits etLe Spectacle Parfait dans lesquels il mélange humour foutraque et tendre fantaisie. Il est également intervenant-accompagnateur musical depuis 2009 dans des Maisons d'Accueil Spécialisées pour des personnes poly-handicapées. Il sort en 2017 un album 12 titres intitulé Je rêve que je rêve.

 

Il joue au festival d'Avignon 2018 puis au théâtre de l'Essaïon en 2019 dans le concert pour enfants Les Gloops, mis en scène par Jean- Philippe Azéma.

 

Julien Francomano

Batteur

Julien Francomano débute sa carrière de batteur lors de bals, fanfares et harmonies dès l’âge de 8 ans.

 

C’est un infatigable touche à tout : du Big Band au Rock (influencé par Franck Zappa) en passant par la musique Symphonique. Il vit une expérience marquante au sein de l’Orchestre d’Hugues Reiner (Le Boléro de Ravel, Carmen de Bizet et Carmina Burana de Carl Orff).

 

Il allie son expérience studio (cinéma, documentaire, publicité) à la scène et collabore avec de nombreux artistes tel que Brisa Roché, Rick Margitza du Miles Davis Group, Claude Barthélemy, Linley Marthe, Médéric Collignon, Baptiste Herbin, ou encore Francis Moz fondateur de Magma.

 

Il est à l'initiative de nombreux projets depuis 2013 :  Le Chaos Be bop, Rock’n’roll impulsion ou New Orleans puis Le Jazz is not dead, interprétant ainsi une multitudes de thèmes musicaux et d’hommages.

 

Il rencontre Jérôme Sétian en 2008 en studio d’enregistrement et l'accompagne depuis lors d’animations musicales, quiz, karaokés live ou bals. Toutes ces années de complicité l'ont amené à intégrer le groupe Poé’Zic en 2018 dans lequel il apporte sa couleur musicale : swing, reggae, valse ou rock.

Partir à la (re)découverte de la Poésie en chansons

© 2014 by Poé'Zic